UNE PLAQUE COMMEMORATIVE A LA STATION ARGENTINE DU METRO PARISIEN
par Jean-François Dray

 

La commémoration du 30e anniversaire du coup d'Etat le 24 mars 1976 revêt un intérêt tout particulier après l'annulation des lois d'amnistie..

L'Observatoire de l'Argentine Contemporaine s'est associé à la semaine de la mémoire et de la justice en invitant Estela Carlotto, présidente de l'association des Grands-Mères de la Place de Mai à venir en France pour participer à notre cycle de conférences et nous faire l'honneur de dévoiler la plaque "NUNCA MAS" à la station de métro "Argentine".

"30e anniversaire du coup d'Etat en Argentine" Inauguration Plaque " NUNCAS MAS " au métro Argentine le 29 mars 2006

Retour
LA MAISON DE L'AMERIQUE LATINE

217, Boulevard Saint-Germain

75007 PARIS

Madame Anne-Marie Idrac, PDG dela RATP, au centre, en compagnie de Daniel Parfait , Directeur des Amériques au Quai d'Orsay et Agostin Colombo Sierra, Chef de cabinet du Ministère des Affaires Etrangères d'Argentine (à droite)

 

 

 

 

 

Estela Carlotto (à gauche) Présidente de l'Association des Grands-mères de la Place de Mai et Rosa Roisinblit, vice-présidente, prêtes à dévoiler la plaque.

 

 

 

 

 

Estela Carlotto et Rosa Roisinblit remerciant les organisateurs .

 

 

 

 

 

 

 

Madame Diana Quattrocchi-Woisson, Présidente de l'Observatoire de l'Argentine Contemporaine remercie au nom de tous les argentins les institutions françaises qui ont permis la pose à la station Argentine d' une plaque commémorant les exactions de la junte militaire.

De gauche à droite : Estela Carlotto, Alicia Lajmanovitch, Jeanne Dupouy et Rosa Roisinblit Lire l' allocution d'Alicia Lajmanovitch